L’importance de tester son matériel technologique avant un lancement

August 03, 2021 BY Olivier Mathieu

20190221 - computer hardware

For the English version, click here.

Votre compagnie a décidé d’implémenter un nouveau Progiciel de Gestion Intégré (PGI ou ERP) et/ou Système de Gestion d’Entrepôt (SGE ou WMS). Afin d’assurer que le lancement se fasse avec succès et que votre nouveau système génère des retours sur valeur dès le premier jour, votre partenaire d’implémentation prévoit des phases d’essais dans le calendrier du projet.

Soumettre un nouveau système à des tests rigoureux avant son lancement est essentiel au succès de son implémentation. Cela implique d’identifier et de faire fonctionner toutes les applications et les fonctionnalités du système. Dans la plupart des cas, et tout particulièrement avec des systèmes qui ont le pouvoir de transformer le fonctionnement de votre opération, ces essais devraient également inclure une simulation de mise en service.

Ces tests sont nécessaires à l’évaluation de la performance de la solution et de sa capacité à bien soutenir vos activités. Ils permettent en outre à vos employés de se familiariser avec la solution avant qu’elle soit mise en service.
Cliquez ici pour comprendre l’importance de tester l’acceptation de la nouvelle solution par ses utilisateurs.

Or, s’il est nécessaire de tester la performance des logiciels implémentés, cela ne suffit pas. Le fait est que vos logiciels ne peuvent aider votre compagnie que dans la mesure où le matériel technologique sur lequel ils fonctionnent le permet. C’est pourquoi un bon partenaire d’implémentation vous recommandera d’évaluer aussi la performance de votre matériel informatique avant le lancement de la solution.

Voici trois des meilleures pratiques pour vous assurer que vos systèmes et votre matériel fonctionnent de manière optimale lors du lancement de la solution – et après.

 

Évaluer les capacités du nouveau système

Afin de se préparer au lancement, tout particulièrement dans les journées précédant la mise en service, votre organisation voudra ralentir ses activités. Conséquemment, la quantité de données transactionnelles générées peu après que la solution aura été lancée sera plus volumineuse qu’à la normale. Cela pourrait affecter la performance du système lors de la transition.

Votre nouveau système aura-t-il la capacité de gérer cette charge?

L’augmentation soudaine de données transactionnelles, telle que celles qu’entraînent les pointes saisonnières, mettent les capacités d’un système à rude épreuve. C’est pourquoi les tests de charge sont un élément crucial du processus d’implémentation.

Lors d’un test de charge, on produit d’un seul coup une grande quantité de données, comme des bons d’achats et de ventes. On procède ainsi afin de déterminer la capacité du système à traiter ces données et d’identifier ses limites. C’est l’occasion pour les utilisateurs de comprendre comment les capacités du système affecteront leurs opérations lors de crues soudaines de la demande – comme lors de pointes saisonnières.

C’est pourquoi les tests de charge sont un des éléments nécessaires à un lancement réussi et à la résilience de votre opération.

 

Évaluer la performance des appareils portables

Peut-être implémentez-vous un nouveau SGE sur des appareils portables que votre compagnie utilise depuis des années? Ou peut-être installez-vous votre système PGI sur des appareils portables récemment achetés?
Lisez-en davantage sur l’exploitation de votre PGI à partir d’appareils portables ici.

Peu importe la situation, il est essentiel que vous testiez toutes les combinaisons d’appareil portable et de système d’exploitation avant le lancement.

Comme avec toute autre pièce d’équipement, la performance d’un appareil portable peut différer lors de l’exécution d’un nouveau logiciel. Aussi, même si votre organisation est habituée au fonctionnement d’un modèle spécifique, vous pourriez découvrir que cet appareil ne supporte pas aussi bien le nouveau SGE que le précédent.

Parmi les choses qu’il importe de vérifier, la plus importante est sans doute d’évaluer si, et de quelle manière, le système d’exploitation et la mémoire disponible affectent la configuration de vos appareils. Cela requiert que vous testiez tous vos appareils dans l’exécution de chacune des tâches où ils seront utilisés. Ce faisant, vous pourrez évaluer la performance de l’appareil et identifier de possibles problèmes d’affichage – la taille de l’écran variant d’un appareil à l’autre, l’affichage de l’information peut également varier.

Un avantage de procéder à ces tests est que cela vous permet de déterminer la configuration optimale de vos appareils avant le lancement. Cela vous assure qu’ils supporteront efficacement vos activités dès les premiers jours. Ces tests permettent en outre de former vos employés à l’utilisation des appareils.

 

Vérifier le matériel d’impression

Très souvent oubliées, et pourtant essentielles aux activités de votre opération, les imprimantes doivent également être soumises à l’essai avant le lancement du nouveau système.

Les configurations peuvent différer d’un modèle d’imprimante à l’autre et selon le type d’étiquette. Vous devez donc vous assurer que l’ensemble de vos imprimantes sont adéquatement installées et configurées pour produire les documents dont vous avez besoin. Vous devez également vérifier que le matériel nécessaire requis, tel que le câblage, est en place. Enfin, il faut mettre les imprimantes à l’essai en imprimant chaque type de document que vous aurez normalement à produire dans le futur.

 

----

En bref

Lorsqu’une compagnie implémente de nouveaux systèmes, c’est naturellement la configuration des logiciels qui retient surtout l’attention. Néanmoins, on ne devrait jamais oublier que les opérations sur le plancher nécessitent du matériel, et que tous les appareils ne supportent pas l’exécution d’un logiciel de la même manière. C’est pourquoi l’implémentation réussie d’un PGI ou d’un SGE repose pour une part importante sur l’évaluation du matériel informatique d’un bout à l’autre de la chaîne d’approvisionnement au moyen d’essais et de tests qui mobilisent une quantité réaliste de données.